2 In Autres...

Bilan 2017 – une année extrême !

This post is also available in : Anglais

On est le 31 décembre 2017, c’est le moment de rédiger ce fameux bilan de l’année.

Je ne retrouve plus celui rédigé l’année dernière sur le blog, j’ai fait des modifications cette année sur le site et j’ai dû redémarrer pas mal de choses au début, donc je me suis basée sur celui que j’avais rédigé sur mon blog de photographe de mariage.

Je m’apprête à dire bye bye à l’année 2017 avec un sentiment mitigé : à la fois un ras le bol massif, mais aussi une trouille à peine cachée face à ce que me réserve 2018.

Et puis, je relis mon bilan de l’année dernière et mes espoirs pour 2017 et me rends compte que cette année 2017 a quand même été pleine de défis gigantesques, des hauts très hauts, et des bas très bas… Une année que je résumerai comme une grosse épreuve, qui devrait, enfin je l’espère, me permettre de stabiliser ma vie en 2018. Enfin en 2018 ça va passer ou ça va casser. oui, ça va passer il va falloir ! 🙂

2017 niveau activité tricot, restera marquée par le projet géant de yarnbombing au jardin de l’éco musée de ruynes en Margeride. Ma vie s’est concentrée là-dessus à 90% du temps, entre janvier et juin.

(j’en parle ici sur le blog)

52 km de fil tricoté, 500 araignées, des dizaines d’arbres et des dizaines de barrières recouvertes de laine. Ce projet là est le plus gros projet de yarnbombing sur lequel j’ai bossé, et en solo, autant vous dire que ça a été extrême ! 🙂

Cette réalisation a eu un succès fou, ce qui a été une vrai source de satisfaction supplémentaire en 2017. Elle a aussi permis de faire le tri entre les amis, et les autres, les gens importants, et ceux qui de toute évidence ne méritent pas mon temps et mon attention. Ca c’est l’effet kisscool numéro 2, et j’en suis ravie. ça allège la vie, c’est bien !

Mais en 2017, j’ai aussi tricoté, encore et toujours, plus que jamais même je dirai 🙂

Tout n’est pas (encore) sur le blog, mais en plus de ce projet fou de yarnbombing, j’aurai réalisé :

  • 2 pulls (yessssss enfin un vrai pull !)
  • 3 paires de mitaines
  • 9 châles, et pas que des petits
  • 2 écharpes
  • 4 bonnets
  • 1 snood
  • et une jolie tortue au crochet

Je suis surprise par cette liste, je m’attendais à moins…. donc : COOL !!!

Je vous parlerai très bientôt de mon joli pull Arboreal

https://www.instagram.com/p/BdIENzRlP1-/?taken-by=woolaoops

Mais en 2017, j’ai surtout adoré tricoter des châles en dentelles.

J’ai pris conscience qu’il fallait que j’arrête de me mettre la pression pour diversifier ce que je DEVAIS tricoter. Parce que, en fait, pourquoi je DEVRAIS…voilà voilà… 🙂

Donc autant que ce soit clair, l’année prochaine, vous allez revoir passer des châles en dentelles sur le blog !

2017 en photo : le Tramelay, le Growing leaves, le Dreamy Valentine, et le Herbarium)

Et le Fragrant Liatris, que vous verrez plus en détail prochainement sur le blog 🙂

https://www.instagram.com/p/BbQ73illp6t/?taken-by=woolaoops

En 2017, j’ai aussi adoré finir mon châle Wonderwoman (que je ne porte pas, le défi de le réaliser était suffisant 😀  )

et ses mitaines assorties,

Et puis, il y avait la super tortue Atuin que j’ai offerte à ma nièce 🙂

En 2017, j’ai continué à teindre, et j’aime toujours autant ça, et j’ai l’impression d’avoir un peu plus de fans et de clientes aussi, et j’en suis ravie !

Pour mon business, il y a eu en 2017, 5 super choses que je retiendrai :

  • Participer à mon premier marché de Noël, à Blesles…  Il m’aura fallu du temps pour m’y mettre, peur de me lancer, la logistique à organiser, et puis… avoir le stock de laine aussi
  • J’ai lancé une mini-collection de laines teintes, sur une base de laine d’Auvergne. (vous voulez du local, voilà, c’est fait !), jetez un oeil aux couleurs : MASSIAC, CANTAL, CEZALLIER, et BRIOUDE, dans ma boutique en ligne ici 
  • J’ai été cité dans le Bullet Journal pour les tricopathes 🙂
  • J’ai fini l’année en lançant un super partenariat avec le designer Mathieu Arnold…  Il a crée le modèle, j’ai teint les pelotes, et hop, le Kit TRAMELAY est disponible en boutique ! 🙂
  • Et puis, cette année, j’ai aussi réussi à joindre « l’utile à l’agréable ». Vous le savez, je suis photographe de mariage, et me déplace partout en France pour photographier des mariages. Depuis que j’ai lancé WOOLA OOPS, j’espérais pouvoir organiser des rencontres tricots lors de mes déplacements ici et là, les veilles ou lendemain de mariage, avant de reprendre la route.Et cette année, j’ai réussi à rencontrer certaines d’entre vous ! 🙂 . Des chouettes moments de tricot, de partage, et de détente, notamment avec les Pelotes Masquées à Lyon, et d’autres tricoteuses ici et là en France…. Vivement le printemps et l’été prochain ! 🙂 surveillez mon compte instagram et ma page Facebook pour suivre les dates 🙂

L’année 2017 n’a pas été évidente du tout, dans tous les domaines, ça a été extrême même, un défi. J’ai fait du tri dans mes contacts, dû faire face à des gros soucis de santé, des trouilles/accident en voiture, et des catastrophes qui m’ont plongé dans un gouffre niveau finance. 🙁

La fin d’année est assez contrariante, avec son lot de remise en question, de doute, de craintes et d’inquiétudes, mais si je dois me concentrer sur le positif, je dirai qu’au final, cela m’apprendra (enfin, je l’espère), à être plus prudente, dans tous les domaines.

2017 a aussi été marqué par beaucoup de bienveillance, et mis à part tous les éléments mentionnés ci-dessus, j’ai aussi envie de retenir tout l’amour et les bons souvenirs que nous avons construits ensembles, lors de nos rencontres et de mes 2 activités.

En 2017, en plus de ce projet yarnbombing gigantesque,  et d’une saison de photo de mariage plutôt géniale et épanouissante ici et là en France, j’ai aussi travaillé sur un projet photo auprès d’une violoniste qui intervient  en pédiatrie à l’hôpital, le projet « Violon à l’hôpital », a été parmi ces projets qui m’ont mis les tripes à l’air en 2017, mais pour le meilleur. 🙂

En 2017, j’aurai vécu des moments assez extrêmes, mais les bons ont été vraiment bons, donc je ne peux que finir sur une note positive en repensant à tout ça 🙂

Pour 2018, je veux…

Ah ah ah, la fameuse liste du Père Noël qui n’existe pas… alors plutôt la liste de ce que j’aimerai avoir la force d’accomplir.

La donne a pas mal changé niveau personnel en cette fin d’année 2017, j’espère que le printemps apportera les bonnes nouvelles que j’attends, et le retour à un équilibre, mais si je dois annoncer les directions que j’espère donner à 2018 pour Woola Oops, je dirai :

  • teindre teindre teindre !!! mais bon, avoir les finances pour le stock de laine pour teindre (et c’est tout le challenge actuel 🙂 ) J’ai tellement envie de couleurs, vous ne pouvez même pas imaginer !
  • faire quelques marchés de fibres et de laine (en espérant ne pas voir de nouveau ma candidature refusée pour Felletin l’année prochaine 😀  )
  • Quelques petites opérations furtives de yarnbombing ici et là, à la sauvage, juste pour le challenge, et pour le fun 🙂

mais aussi et surtout :

Me mettre un peu plus au filage, je n’y ai pas vraiment consacré de temps en 2017, trop prise que j’ai été par mon projet yarnbombing, et ensuite, par l’envie d’alimenter le blog avec mes réalisations tricot. J’aimerai + filer, et créer les mélanges que j’ai en tête, de fibres et de couleurs.

et enfin et surtout : envie de créer mes modèles, s’il y a bien une priorité pour 2018, ce sera celle-ci (enfin avec trouver les finances pour le stock de laine à teindre quoi !) 🙂

J’ai terriblement envie de créer, d’avoir mes modèles, et de bidouiller un peu. Je ne suis pas lassée de suivre des modèles, mais tout comme je me suis mise à filer et teindre pour réussir à gérer toutes les étapes entre l’animal et le vêtement, aujourd’hui j’ai envie d’en rajouter une à la liste (après il n’en manquera plus beaucoup hein…. LE MOUTON, LE MOUTON, LE MOUTON !!!)

🙂

Voilà, les cartes sont sur la table… j’espère que vous fêterez bien cette fin d’année, et vous souhaite que tous vos voeux pour 2018 se réalisent !

🙂

Je vous laisse sur une photo d’un des moments le plus heureux de 2017 : voir ENFIN les champs de lavande en Provence. J’étais sur la route d’un mariage en Provence, et j’ai enfin réussi à localiser où étaient ces fameux champs. En accroc de la laine, je suis devenue accroc de la lavande au fil du temps (qui protège des mites), et donc là, c’était juste l’extase de mes 2 vies : celle de photographe et celle de tricoteuse teigneuse 🙂

Espérons pleins de moments aussi heureux pour 2018  ! 🙂

 

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply
    nathalie jimenez (plajnj)
    31/12/2017 at 1:03

    Que 2018 t’apporte le meilleur!…..On ne se connaît pas dans la « vraie vie », mais j’ai l’impression que tu le mérites vraiment….Bonne fin d’année <3

    • Reply
      Woolaoops
      01/01/2018 at 2:22

      Merci ! que 2018 te sois aussi douce et heureuse que possible ! qui sait, peut-être qu’en 2018 nous aurons aussi la chance de nous rencontrer ! Quoiqu’il en soit, ici ou ailleurs, à très bientôt ! 🙂 <3

    Leave a Reply