0

Avant toute chose, en tant qu’artisan, je ne suis rien sans le soutien de mes clients ,(et puis à Siassou pour ton soutien à ta manière), mais aussi sans le soutien de mes chers PATREONS. MERCI A VOUS !

PATREON est une plateforme qui permet une certaine forme de mécénat d’artistes, avec des contreparties…. N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon profil Patreon qui vous en dira plus sur ce que j’ai mis en place pour vous permettre de soutenir mon activité, tout en vous donnant en échange quelques belles contreparties.

Un MERCI encore plus énorme à mes PATREONS de me soutenir dans cette belle aventure colorée et laineuse : 💓 Béa 💓 Anaïs 💓 Eleonore 💓

yarnbombing car - fiat 500 - voiture tricotée - par Woola Oops

Sandrine, alias WOOLA OOPS, artiste textile (et photographe)

Tricotant et crochetant partout depuis de nombreuses années, clairement attirée par les projets futiles et rigolos, et accroc de yarnbombing (tricot urbain) depuis 2009.

J’ai plusieurs œuvres à mon actif :

La cour principale du jardin de l’Ecomusée de Ruynes en Margeride (Cantal)

Une FIAT 500,

vélo, arbres, statues, appareil photo

ainsi qu’un projet collectif Place du Mazet de Clermont-Ferrand, en bénévolat pour l’association Les Petits Frères des Pauvres.

🙂

J’ai crée l’identité « Woola Oops » en 2014, lorsque j’ai décidé de me lancer dans la teinture de fils à tricoter, et de développer mon activité d’artiste textile.

En 2020, je me suis lancée sur PATREON, afin de vous permettre de soutenir mon activité, et de partager avec vous certaines facettes de ma vie d’artiste. 🙂

Une envie de créer une identité propre à mes envies pelotesques, tricotesques et colorées, en parallèle de ma vie de photographe pro, pour laquelle j’utilise mon nom et prénom.

Si vous vous demandez le lien entre la photographie et le tricot, le voilà : LA COULEUR !

La satisfaction personnelle de créer, d’aller du fil, à la couleur, puis aux aiguilles (ou au crochet), jusqu’à habiller, des gens ou des objets.

Jouer à l’alchimiste, ou à la sorcière avec mes chaudrons (magiques !), ou tout simplement utiliser des matières plus basiques du commerce, pour recouvrir mon environnement de couleurs.

J’utilise la laine (la fibre, d’une manière générale), comme un outil me permettant de créer des mise en scène colorées, dans le but de mettre en valeur le milieu urbain qui m’entoure.

Parce que je suis aussi photographe, j’ai très souvent en tête la vision du projet final (et les photos que je pourrais en faire) avant même d’avoir commencé à crocheter ou tricoter. C’est une approche graphique et colorée qui me guide, afin de créer, certes, un monde futile, mais qui a le mérite de souvent faire sourire les visiteurs.

Installée en Auvergne depuis 2015, j’ai vécu 2 ans aux USA et presque 10 en région parisienne.

Je suis désormais basée dans le Cantal, mais voyageuse dans l’âme, guettez près de chez vous, on ne sait jamais, vous pourriez m’y voir passer 🙂

Bienvenue à vous dans mon monde, fait de couleurs, de matières, et de trucs certes un peu futiles, mais qui font sourire,et c’est déjà beaucoup…

🙂