1 In Yarnbombing - Tricot Graffiti - Tricot urbain

Yarnbombing pour l’association Les Petits Frères des Pauvres à Clermont-Ferrand

La semaine prochaine, cela fera 1 an que j’ai posé mes valises à Clermont-Ferrand.

Une des premières choses que j’ai faite lorsque j’ai enfin eu une adresse ici, dans cette région que je ne connaissais pas du tout, a été de contacter l’association « Les Petits Frères des Pauvres » de Clermont-Ferrand.

Cette association me tient à coeur depuis un moment, et pour de nombreuses raisons.

J’avais déjà participé à plusieurs missions de bénévolat pour l’asso lorsque j’habitais en région parisienne. (dont un reportage photo lors de leur repas de Noël, à Paris, mais aussi à Clermont-Ferrand lors de la « Journée des Fleurs », qui m’avait encore plus donné envie de reconnecter les gens – mon bilan ici).

Du bénévolat pour me sociabiliser aussi dans cette ville, et me forcer à sortir de chez moi et ne pas être concentrée sur ma création d’entreprise 24h/24. Du bénévolat pour partager, aider, discuter, me remettre en question, pour donner, à travers ce que je sais faire de mieux aussi.

Et puis, du bénévolat aussi, parce que je pars du principe qu’il faut redistribuer dans l’univers, toute la gentillesse, et l’aide que j’ai pû recevoir des autres à un moment ou à un autre…

Je trouve dommage de toujours prendre et garder sans éclabousser le monde, ne serait-ce que de temps en temps, de bonne volonté, d’une dose massive de gentillesse et/ou de bonnes intentions, non ?

🙂

A ma grande surprise, malgré la taille de la ville de Clermont-Ferrand, l’association ici est de taille relativement confidentielle, et souvent aussi, confondue avec « Les petites soeurs des pauvres », association religieuse elle, notamment parce que François Michelin a résidé en fin de vie dans un des établissements de cette congrégation.

Du coup, il était d’autant plus important pour moi d’aider à donner de la visibilité à cette association, qui n’a, je le répète encore ici : pas de connotation religieuse.

« Des Fleurs avant le pain », voilà la devise de l’association, et je pense que c’est pour ça que je m’y retrouve autant. L’aspect « non-vitale » de leur devise, mais toutefois tellement important quand même.

Le yarnbombing s’y prête bien aussi au final : un soupçon de futilité dans un quotidien pas forcément évident – ça me va comme concept. 🙂 🙂 🙂

Le but de l’association :  Lutter contre la solitude et l’isolement des personnes de plus de 50 ans…

Du coup, en novembre dernier, nous lancions ensemble le projet

« Tricotons du lien »

Le but de ce projet ?

Une grosse opération de yarnbombing sur la Place du Mazet, où se situe le local de l’association.

L’association n’ayant que 2 permanences en soirée en semaine, elle est peu visible auprès des passants et du quartier.

N’étant pas propriétaire du local, difficile de repeindre l’énorme rideau de fer du local… ça aussi ça n’aide pas.

Du coup, j’ai décidé d’apporter ma touche pour remédier, ne serait-ce que temporairement à cette situation.

🙂

Nous avons choisi de crocheter et tricoter avec les couleurs du logo de l’association, bleu ciel et vert vif avec une touche de blanc en plus, pour pouvoir diversifier (et mettre en valeur aussi les 2 autres couleurs).

Et de toute façon le logo est toujours sur un support de communication blanc

logo_petits_freres_des_pauv

Ce que ça donne en vrai ?

Voilà donc ma manière à moi d’aider l’asso. Mais pas que :

Tous les mardis soirs, depuis novembre et jusqu’à hier, j’ai tenue la permanence et organisé des meetings tricots auprès de volontaires (des amis, des personnes rencontrées de ci de là, ou viaOVS)

Tricot seule, c’est productif, mais tricoter à plusieurs c’est clairement mieux !

🙂

Et puis surtout, c’est un peu aussi le fil conducteur (oui oui, le jeu de mot), de l’association :

Ensemble c’est mieux !

🙂

Une photo publiée par Woola Oops (@woolaoops) le

Et c’est vrai que nous avons passé de supers soirées ! Des fois à 2 des fois à 12, mais très souvent en rigolant.

🙂

Je suis ravie d’avoir pu enseigner les bases du tricot et du crochet à certains et certaines (j’avais un doute sur ma capacité à expliquer les choses – il semblerait que ça se soit bien passé) donc VICTOIRE !

Il y a, grâce à moi, quelques tricoteurs en plus à Clermont-Ferrand ! 🙂 (yeahhhh !) 

🙂

20151103_200030

20151103_200006

Idem, niveau administratif, ce bénévolat était pour moi un bon test sur l’organisation et la logistique des choses pour un tel projet.

Mes yarnbombings précédents étaient réalisés seulement par moi, et en mode freestyle (j’installe quand je veux, et sans autorisation), ce qui est, à la base comme ça que le yarnbombing a été développé.

C’était donc une approche intéressante cette fois-ci. La gestion d’équipe, d’un projet, d’une dynamique, avec une vision finale en tête (ben oui, jsuis photographe), le projet fini !

Voilà le logo crocheté et réalisé au point de croix par Claudie (énorme respect aux heures de travail pour le réaliser !)

JE SUIS FAN ! 🙂

Tricotons du lien- small-3

Choix de la laine : Acrylique, comme d’habitude ! c’est pas cher, c’est résistant aux intempéries et ça abime moins le mobilier urbain 🙂

Réalisation d’une banderolle aussi, au nom de l’association

Une photo publiée par Woola Oops (@woolaoops) le

Puis un petit teasing lors du premier essayage, qui a eu lieu mi-avril 

Une photo publiée par Woola Oops (@woolaoops) le

Et voilà donc le grand jour, aujourd’hui : la fameuse installation, finalisée tip top dans les délais (mais on a eu chaud)

Merci à Anne pour le bonus crème solaire, je n’y avais pas pensé, je pense que tu m’as sauvé !

Voilà donc quelques photos de cette journée, et du résultat. Perso, c’est comme ça que je visionnais l’installation dans l’ensemble, je suis donc RAVIE ! 🙂

Nous avons eu de super retours très positifs des passants aujourd’hui,voilà donc un projet réussi 🙂

J’espère que ça vous plaira 🙂

UN ENORME MERCI donc à ceux sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour.

Merci pour votre participation à ce projet. Un merci spécial aux plus fidèles, sans qui les mardis tricots seraient un peu moins rigolos : 

Anne, Ginger, Leslie-Fleur, Céline, Claudie, Valérie, Khalil

🙂 <3 🙂

Je suis un peu triste, et carrément super émue ce soir, car c’est la fin de 6 mois de projet (la moitié de mon séjour à Clermont-Ferrand).

Et je suis aussi assez excitée à l’idée de pouvoir me concentrer sur d’autres projets persos de yarnbombing en attendant l’automne

Je vais maintenant faire une pause dans mon bénévolat jusqu’à mi-septembre, histoire d’attaquer ma saison de photo de mariage imminente, mais j’ai déjà d’autres idées pour lier tricot et convivialité via cette association pour l’automne 🙂

Affaire à suivre….

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Scène de rue tricoté  – fleur de flocons
    06/06/2017 at 12:39

    […] Clermont-Ferrand pour l’association « Petit frère des pauvres » ici  ou bien lors de la semaine du développement durable à Annecy, qui a été dénoncer par […]

  • Leave a Reply