0 In Crochet

Atuin, la tortue au crochet

This post is also available in : Anglais

Atuin, c’est une tortue réalisée au crochet avec des grannys (ptites pièces qu’on utilise pour des couvertures).

Le modèle est disponible ici sur Ravelry.

Ma copine Ginger l’avait réalisé il y a quelques temps, et je l’avais immédiatement mis dans la liste de mes projets futurs.

Et puis, j’ai pensé à la nièce, et à son anniversaire qui approche (le 12 février), et c’était au final un délai suffisant pour m’y attaquer et le lui offrir en cadeau.

J’avais bien compris que ce projet permettait d’utiliser ses fonds de pelotes, pour réaliser le motif de la coquille, et c’est top car au final, à force de crocheter et tricoter pour ce blog, avec des pelotes de la boutique, je me retrouvais avec tout un tas de fond de pelotes, aux couleurs plus ou moins harmonieuses.

J’ai de quoi en réaliser une au coloris bleu.vert, je me tâte de m’y remettre, mais jvais attendre un peu 🙂

J’ai donc pris mon plus beau crochet n°4, et mes fonds de pelotes, avec:

Hey Stranger, Princess Rockstar, Ruby, Ze Patriot, Malabar Princess, et Moussaka 🙂

Et c’est donc parti pour presque 3 semaines à réaliser ce projet

https://www.instagram.com/p/BPNuTzoDru7/?taken-by=woolaoops

En fait, le principe est assez simple (mais compliqué quand même), il suffit d’assembler au fur et à mesure, des hexagones, octogone, pentagones et quelques triangles et carrés, pour voir se former, au fur et à mesure, le corps de la tortue.

Dès le premier morceau (enfin le 2e), j’ai compris que l’assemblage au crochet allait me saoûler, et j’ai donc opter pour crocheter chaque pièce entièrement et lacher mon crochet à chaque pièce, et l’assembler à l’aiguille à tapisserie. Je ne regrette pas, j’ai réussi à finir mais pfff c’était quand même bien long 🙂

Les motifs sont jolis, sur des bases de fleurs, ils se terminent en pentagone, octogone ou autre.

https://www.instagram.com/p/BPZbnb4DzTc/?taken-by=woolaoops

https://www.instagram.com/p/BPj1uxWDSmF/?taken-by=woolaoops

Le modèle est super bien expliqué, étape par étape avec des photos, qui permettent vraiment de ne pas se tromper.

Je dirai que pour cette réalisation, votre seul ennemi, c’est votre cerveau (qui, comme moi, pour une pièce), pourrait confondre un hexagone d’un pentagone, et du coup, vous retrouver un peu à l’arrache pour l’assemblage de cette pièce.

J’ai improvisé (hors de question de défaire !), et c’est passé tranquille Emile ! 🙂

Et puis, lui remplir le cerveau, et avoir la légère impression de créer Frankenstein ! 🙂

Lui rajouter des yeux, et lui trouver un air totalement tortuesque ! 😀

des papattes arrières, et une bordure de coquille, et hop, le tour est joué !

Je crois que ma copine Ginger m’avait prévenu : c’est en rajoutant la bordure de coquille que la tortue prend toute sa splendeur (bon, à y regarder de plus près, la mienne est un peu tordue, mais jolie quand même 🙂

Allez, je vous la montre sur le dos, les pattes en l’air (on voit bien les motifs floraux) 🙂

et sur le ventre, prête à défier le lièvre 🙂

Alors, elle est pas jolie cette tortue ???? j’espère qu’elle plaira à ma nièce 🙂 🙂 🙂

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply